Coach Parent Enfant

Quand les choses ne tournent pas comme on s’y étaient préparé ou ne se passent pas comme on le voulait

Dans ces situations qui peuvent nous paraître difficiles aux premiers abords, nous devons trouver des stratégies pour mieux les vivre, pour ne pas se mettre dans tous ses états.

Pour se faire je vais vous donner quelques pistes :

  • S’accorder une pause pour préparer un ou d’autres plans
  • Expliquer à toute la famille ce qui se passe, pourquoi nous ne pouvons pas faire la chose que nous avions prévue à la base ? Pourquoi le plan de départ n’a pas fonctionné ? Et que l’on va réfléchir, si possible ensemble, à un plan B, à d’autres solutions / stratégies.
  • Accueillir aussi bien la déception des autres membres que la sienne car malgré tout elle est là.
  • Et de voir dans ces moments de difficultés, des apprentissages de la vie, ainsi que de comment faire mieux la prochaine fois dans ce genre de situations similaires.

La vie ne peut pas être toujours rose, nous avons besoin de difficultés, de points négatifs pour avancer dans la vie. Les moments difficiles nous apportent des apprentissages petit à petit et constamment ; et nous en avons besoin.

  • Lorsque cela arrive et que vous restez bloqués dans des émotions désagréables, vous vous épuisez et surtout vous n’avancez pas. Du coup à quoi ça sert ? A rien.

Voyez en cet évènement comme un cadeau de la vie.

  • Profitez de l’instant présent, le passé est passé et nous ne pouvons plus le changer. Et penser trop au futur, nous ne savons pas ce qui se passera d’ici là.

Par exemple, nous sommes un dimanche, il fait beau, j’ai décidé qu’on allait passer un super moment en famille au zoo. Nous commençons à nous préparer et nous voulons prendre la voiture. Mais malheureusement la voiture ne démarre pas. Après plusieurs coups d’essai nous ne pourrons pas aller au zoo aujourd’hui car la voiture ne démarre vraiment pas.

Alors si nous ne réfléchissons pas, nous partons au quart de tour. Nous commençons à nous énerver sur tout et surtout si nos enfants disent quelque chose , nous les envoyons balader, eux déjà qui sont dans la déception et en plus on s’énerve contre eux, alors est-ce qu’ils y comprennent quelque chose ? moi je crois que non.

Donc dans cette situation, on se met sur PAUSE. On se réunit en famille  et nous parlons ensemble calmement. On explique ce qui se passe, et qu’au jour d’aujourd’hui ce n’est pas possible d’aller au zoo. Nous répondons, enfin essayons,  de répondre à toutes les questions de tous les membres de la famille. Et nous réfléchissons à un plan B. Par exemple parmi bien d’autres bien sûr : aujourd’hui, nous ne pouvons pas aller au zoo mais nous  pouvons faire un jeu de société ensemble et qu’on va programmer le zoo sur un autre dimanche. Si cela va à toute la famille même si l’on est déçu de ne pas y aller aujourd’hui, bingo et tout le monde reste dans la joie et garde son énergie.

Accueillir aussi toutes les émotions qui émergent, les accepter et se dire qu’elles sont encore là pour nous dire qu’on est déçu mais qu’on a trouvé d’autres solutions pour rester dans le bien-être de chacun.

Alors que si nous restons bloqués dans la situation, ah cette voiture est nulle, on ne peut jamais rien faire ensemble…. Et bien ça nous amène où ? nulle part. Nous perdons de l’énergie, la maison est tombée dans une mauvaise humeur général et sommes tous tristes.

A votre avis, quelle est la meilleure solution, la solution joyeuse ou triste ? Moi je choisis la joyeuse.

Et, ce n’est pas la peine, non plus de se dire, ah bien je te l’avais d’aller faire réparer cette voiture depuis des semaines ou d’autres jugements désagréables qui n’ont pas lieu d’être à ce moment là. Là , la panne est survenue, nous ne pouvons plus revenir en arrière.

Et cela ne sert à rien aussi de se dire, ah mais comment je vais faire dans 3 jours j’ai un rdv super important, il ne faut pas que je le loupe. Et bien, c’est pareil, cela appartient au futur ca veut dire que vous aurez du temps pour réfléchir à des solutions d’ici là. Il peut se passer plein de choses d’ici là et des options qui s’offriront à vous en y réfléchissant.

Restez dans le moment présent et agissez pour que ce moment soit le plus agréable possible et en ce disant quel est l’apprentissage que je dois apprendre.

On pourrait se dire ici, la prochaine fois que ma voiture indique un signe de faiblesse, je contacterai immédiatement le garagiste.

 

Chez nous, nous essayons toujours de vite changer les plans qui ne fonctionnent pas  pour rester dans la joie. Et vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.