Coach Parent Enfant

Pourquoi ai-je utilisé une giraffe pour mon logo ?

La girafe a plusieurs significations pour moi :

  • Tout d’abord, les animaux sont une passion dans ma vie. J’aime leurs contacts ainsi que celui avec la nature. D’ailleurs pour les enfants, ce contact avec la nature est primordial pour leur bon développement. Un enfant a besoin d’être dans la nature au minimum une heure par jour.
    Du coup, j’ai cherché un animal en relation avec le nom de mon entreprise. C’est ainsi que la girafe m’est venue en rapport avec le verbe « grandir ».
  • De plus, la girafe tombait à pic, puisque c’est le symbole en communication non violente (CNV) par Marshall Rosenberg.
    Marshall Rosenberg utilise la métaphore de la girafe et du chacal pour faire comprendre la CNV.
    La girafe, c’est la personne qui maîtrise la CNV. Le chacal, vous l’aurez deviné, c’est l’animal qui symbolise la violence « ordinaire ». L’apprentissage de la CNV consiste à passer d’une communication « chacal » à une communication « girafe ». 
    Les chacals sont des girafes qui ont un problème de langage.

Il a choisi la girafe comme symbole de la communication non violente, parce que c’est l’animal qui a, proportionnellement, le plus gros cœur. La girafe prend le risque de montrer sa vulnérabilité et de partager ses rêves ; grâce à son long cou, elle élève sa vision, ce qui lui donne la possibilité de prévoir ses actions à plus long terme.

La girafe écoute et exprime ses sentiments, fait des demandes et donne de l’empathie. Elle sait s’affirmer. Elle le fait avec honnêteté.

Emblème de la violence, le chacal est dans le jeu de pouvoir.
Il étiquette, juge, classifie, diagnostique et pose des exigences.
Il contrôle les autres en jouant sur leurs sentiments de culpabilité.

« Chacal et girafe sont des métaphores de nos attitudes envers les autres. Il est important de se rappeler qu’un chacal cherche toujours des oreilles de girafe pour l’aider à décoder ce qu’il tente d’exprimer. Car « les chacals ne sont que des girafes qui ont un problème de langage, on ne le dira jamais assez. »

La CNV a fait ses preuves aujourd’hui en nous donnant la possibilité de rendre nos relations avec nos enfants mais pas que, plus harmonieuses et plus respectueuses. Elle permet de créer des relations basées sur la bienveillance et l’empathie et préserver la qualité du lien dans nos relations.

Les bases de la CNV sont une attention à l’autre de ses émotions, ses ressentis, ses besoins, ses demandes sans s’oublier. C’est prendre en compte les besoins d’autrui en respectant aussi ses propres besoins.
Elle est centrée sur le langage des émotions, les nôtres et celles de nos interlocuteurs.

La recherche d’une connexion authentique, d’un lien fort dans nos relations belles et harmonieuses sont une vraie philosophie de vie. Un équilibre dans nos relations avec une communication « gagnant-gagnant ».

Lorsque la CNV n’est pas utilisée lors de l’éducation de nos enfants.

Les enfants peuvent se demander si leurs parents les aiment inconditionnellement. Des blessures peuvent avoir lieu dans la relation en utilisant des mots blessants, des réactions parfois dures…
Les cris, les punitions, les phrases dévalorisantes, les étiquettes… abîment les relations, les détériorent, voire peuvent sur le long terme couper le lien de la relation.
Ces derniers éléments peuvent baisser l’estime et la confiance de l’enfant.

Marshall Rosenberg disait : «  L’objectif de la CNV n’est pas de changer les autres et leurs comportements afin d’obtenir ce que nous voulons. Il est d’établir des relations fondées sur la sincérité et l’empathie qui, au bout du compte satisferont les besoins de chacun » .

Les images proviennent du site : apprentis girafe

Et vous, à votre avis, de quelle façon communiquez-vous avec vos enfants ? Est-ce que vous êtes plus dans cette connexion d’amour, d’échange, de compréhension, de bienveillance ou de coupure de lien avec des cris, où vous vous dites que vos enfants cherchent à vous « embêtez » ?

Alors si vous vous voulez plus d’informations, pour passer de la communication « chacal » à une communication « girafe », n’hésitez pas à me contacter.
Des outils sont transmis lors de mes accompagnements.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.